dans ,

Un fou sauve une femme de la noyade

Robert et Monique sont des malades mentaux qui résident dans un hôpital
psychiatrique.
Un jour Monique longe la piscine.
Elle tombe à l’eau et coule à pic.
Ni une ni deux, Robert saute à l’eau et va chercher Monique au fond.
Il la ramène à la surface.

Quand le Directeur apprend l’acte héroïque de Robert, il décide de le
laisser sortir immédiatement car il pense que si Robert est capable d’un tel
acte il doit être mentalement stable.

Le Directeur va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Robert.
Il lui dit :
J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’apprendre !
La bonne c’est que nous te laissons sortir de l’hôpital parce que tu as été
capable d’accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d’une autre
personne. Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental. La mauvaise, c’est que Monique s’est pendue dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre.

Et Robert de répondre au Directeur :
Elle ne s’est pas pendue, c’est moi qui l’ai accroché pour qu’elle sèche.

T'en penses quoi ?

1000 points
Like Dislike

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chargement…

Audio – Appel virtuel avec Jamel Debouzze

Deux fous font une ballade à bicyclette